Nigéria : Djinnit réitère le soutien de l’ONU aux efforts pour libérer les jeunes filles enlevées

Écouter /

UN Photo/Jean-Marc Ferré

A l’issue d’une visite de quatre jours au Nigéria, le Haut-Représentant du Secrétaire général auprès de ce pays, Saïd Djinnit, a rappelé le soutien sans faille des Nations Unies aux autorités dans leurs efforts pour libérer les jeunes filles enlevées le 14 avril dans le nord du Nigéria.

A cet effet, les Nations Unies ont initié la préparation d’un ensemble intégré de mesures d’assistance, comprenant notamment un soutien immédiat aux familles touchées, à la population et aux filles après leur libération, en particulier avec un soutien psychosocial et la facilitation de leur réinsertion dans les familles et les communautés, a expliqué Said Djinnit dans une déclaration publiée jeudi.

« Ces mesures comprendront également une réponse à des besoins d’urgence alimentaires et non-alimentaires et un soutien pour retourner à une vie normale, par la promotion de moyens de subsistance alternatifs et des activités visant des défis structurels à plus longs termes, par un renforcement des capacités », a-t-il ajouté.

Lors de sa visite à Abuja, la capitale nigériane, Said Djinnit a rencontré le Président Goodluck Jonathan et d’autres hauts responsables du gouvernement. Il a aussi rencontré le Président de la Commission présidentielle sur les filles enlevées.

Said Djinnit a exprimé la profonde préoccupation des Nations Unies face à l’insécurité persistante dans la partie nord-est du Nigéria et a renouvelé le soutien des Nations Unies aux efforts du Nigeria pour rétablir la sécurité dans les zones touchées, tout en soulignant l’importance de respecter les droits de l’homme.

Il a réaffirmé le soutien des Nations Unies au Nigéria dans le cadre de la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies et a également rappelé l’importance de la coopération régionale.

Le Haut-Représentant a aussi exprimé son inquiétude face à la situation humanitaire qui se dégrade dans le nord-est, y compris la situation désastreuse des déplacés internes. Il a offert le soutien des Nations Unies au gouvernement et à l’Agence nationale de gestion des urgences, pour renforcer la capacité de réponse, en particulier grâce à une meilleure coordination.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

 

 

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...