Nigéria : Ban condamne les récentes attaques qui ont fait des centaines de morts et de blessés

Écouter /

Dans un village frontalier au Niger, des réfugiés et des rapatriés qui ont fui la violence dans l'Etat de Borno, au Nigéria. Photo IRIN/Anna Jefferys

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon, a condamné jeudi les récentes attaques contre des civils au Nigéria, lesquelles ont fait des centaines de morts et de blessés. Rien ne peut justifier de telles attaques, a-t-il notamment souligné dans une déclaration.

Le 20 mai, un double attentat s’est produit dans un marché de la ville de Jos, dans l’Etat du Plateau, causant la mort de plus d’une centaine de personnes et des dizaines de blessés. Au début du mois, l’État de Borno a été la cible d'une série d'attaques, notamment dans la ville de Chibok, où plus de 200 filles ont été enlevées de leur école par le groupe terroriste Boko Haram.

Le Secrétaire général a envoyé son Représentant spécial pour l’Afrique de l’Ouest, Saïd Djinnit, sur place du 12 au 15 mai pour identifier avec le gouvernement du Nigéria comment l’ONU peut appuyer les efforts pour libérer les écolières enlevées et aider le pays à surmonter les conséquences de la violence.

Le porte-parole du Secrétaire général a précisé que le système des Nations Unies au Nigéria prépare actuellement le soutien qui sera fourni à ces filles et à leurs familles et communautés lorsqu’elles seront libérées.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...