Syrie : Navi Pillay préoccupée par le sort des détenus de la prison d’Alep

Écouter /

Photo: ONU//Sylvain Liechti

Selon les informations du Bureau de la Haut-Commissaire aux droits de l'homme, Navi Pillay, des unités des forces armées syriennes ont traversé le siège imposé depuis plus d’un an sur la prison centrale d’Alep en Syrie par des groupes armés et ont réussi à entrer dans l’enceinte de la prison.

La sécurité et l’intégrité physique d’un certain nombre de prisonniers et des détenus, en particulier 53 détenus politiques dont l’identité est connue du Bureau de la Haut-Commissaire aux droits de l'homme, sont à un risque imminent.

Le Bureau de la Haut-Commissaire aux droits de l'homme affirme egalement qu' un certain nombre de prisonniers auraient purgé leur peine. Ces prisonniers, ainsi que les personnes arbitrairement détenues, doivent être libérés immédiatement selon Navi Pillay qui demande que tous les détenus et les prisonniers recoivent les soins médicaux dont ils ont été privés depuis trop longtemps en raison de l’état de siège.

Le Bureau de la Haut-Commissaire aux droits de l'homme rappelle au gouvernement de la Syrie de ses obligations de préserver la sécurité et la sécurité de tous les détenus et prisonniers.

(Interview: Cécile Pouilly, porte parole du HCR ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...