Journée mondiale sans tabac: Augmenter les taxes sur le tabac

Écouter /

source:OMS

L'épidémie mondiale de tabagisme fait près de 6 millions de morts chaque année, dont plus de 600 000 sont des non-fumeurs qui meurent d'avoir respiré la fumée des autres. Si l'on ne fait rien, l'épidémie tuera plus de 8 millions de personnes chaque année d'ici 2030. Plus de 80% de ces décès évitables seront enregistrés dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

À l'occasion de la Journée mondiale sans tabac 2014, l'OMS et ses partenaires appellent les pays à augmenter les taxes sur le tabac.

Conformément à la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac les pays devraient mettre en oeuvre des politiques en matière de prix et de taxes sur les produits du tabac en vue de réduire la consommation de tabac. La recherche montre que des taxes plus élevées sont particulièrement efficaces pour réduire la consommation parmi les groupes à plus faible revenu et empêcher les jeunes de commencer à fumer. Une augmentation de 10% du prix du tabac suscite une baisse de la consommation de 4% dans les pays à revenu élevé qui peut aller jusqu’à 5% dans les pays à faible revenu ou revenu intermédiaire.

De plus, l'augmentation des impôts indirects sur le tabac est considérée comme la mesure de lutte antitabac la plus rentable. Le Rapport sur la santé dans le monde, 2010 indique qu'une augmentation de 50% des droits d'accise sur le tabac rapporterait un peu plus de 1,4 milliard de dollars (US $) de fonds supplémentaires dans 22 pays à faible revenu. Si ces montants étaient alloués à la santé, les dépenses publiques de santé pourraient augmenter dans ces pays d'un pourcentage pouvant aller jusqu'à 50%.

Le but ultime de la Journée mondiale sans tabac est de contribuer à protéger les générations actuelles et futures non seulement des conséquences dévastatrices de la consommation de tabac, mais aussi des énormes problèmes sociaux, environnementaux et économiques liés à l'usage du tabac et à l'exposition à la fumée du tabac.

Les objectifs principaux de la campagne 2014 est que les gouvernements portent les taxes sur le tabac à des niveaux qui réduisent la consommation de tabac; que les particuliers et les organisations de la société civile encouragent leurs gouvernements à porter les taxes sur le tabac à des niveaux qui réduisent la consommation.

(Interview: Dr. Edouard Tursan D’Espaignet, coordinateur sur le système mondial sur le tabagisme à l’OMS; propos recueillis par Florence Westergard

Classé sous L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...