Guinée-Bissau : le deuxième tour des élections s'achève dans le calme

Écouter /

Le deuxième tour des élections présidentielles en Guinée-Bissau s'est achevé dimanche dans le calme, a déclaré lundi Joaquim Chissano, ancien Président du Mozambique et Chef de la Mission d'observation de l'Union africaine pour les élections du 18 mai en Guinée-Bissau.

« Les élections en Guinée-Bissau se sont très bien déroulées, de manière ordonnée, pacifique et transparente. Les fonctionnaires ont travaillé avec un niveau élevé de professionnalisme et aucun incident n'a été signalé, à l'exception d'un à Bafatá. Mais on ne connait pas l'étendu de cet incident ni l'ampleur de l'impact qu'il aurait pu avoir sur le processus » a précisé Joaquim Chissano.

« De nombreuses personnes sont venues voter, même si le taux était plus faible que lors des élections précédentes. Mais on estime qu'il était au-dessus de 70%. Donc c'est un bon score comparé à d'autres élections dans d'autres pays, » a-t-il ajouté.

Deux candidats se disputent la présidentielle : Nuno Gomes Nabiam et José Mario Vaz. Dans une déclaration, le Secrétaire général a espéré que ce second tour permettra de mettre un terme à la période de transition que connait la Guinée-Bissau. Une transition entamée en avril 2012 suite à un coup d'état militaire.

(Extrait sonore : Joaquim Chissano, ancien Président du Mozambique et Chef de la Mission d'observation de l'Union africaine pour les élections du 18 mai en Guinée-Bissau; propos recueillis par Eleuterio Guevane)

 

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...