Grands Lacs : des enfants congolais appellent les dirigeants à œuvrer pour la paix

Écouter /

(En avant-plan de G.à.D) Salva Kiir, président du Soudan du Sud, Joseph Kabila président de la RDC, Jakaya Kikwete président de la Tanzanie, Yoweri Museveni président de l’Ouganda, Nkosazana Dlaminini Zuma présidente de la commission de l’Union africaine et Paul Kagame président du Rwanda à la clôture du VIIè sommet extraordinaire de la CIRGL à Kampala (Jeudi 5 septembre 2013- Photo: Monusco/Myriam Asmani

Dans un mémorandum adressé aux dirigeants des onze pays signataires de l'accord d'Addis-Abeba, des enfants congolais réunis au sein du Forum de l'espoir réclament la paix.

Le document sera présenté au cours de la réunion de ce forum à laquelle participeront des enfants venus des pays membres de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), prévue du 30 mai au 1er juin 2014 à Bujumbura.

Laetitia Malira, agée de 13 ans, membre du Parlement des enfants de l'Est de la RDC, estime que la paix est nécessaire notamment pour permettre l'éducation des enfants.

« Nous n'avons qu'un seul message : nous avons besoin de la paix. Et comme ils ont signé l'accord-cadre pour la paix, alors nous avons de l'espoir qu'il y aura la paix. Parce que sans la paix, il n'y a pas d'éducation. Les enfants ne vont pas dans des écoles et restent à la maison. Même à l'église, ils ne vont pas », explique-t-elle.

Pendant les conflits armés, fait-elle remarquer, des enfants sont enrôlés dans des groupes armés et des filles violentées.

Le Forum de l'espoir a été mis en place par le bureau de l'envoyée spéciale du secrétaire général de l'ONU pour la région des Grands Lacs, Mary Robinson, en collaboration avec l'Unicef. Il a été créé pour donner l'occasion aux enfants des pays signataires de l'accord d'Addis-Abeba de s'exprimer et de faire pression sur leurs dirigeants respectifs.

Cet accord signé par onze pays africains sous l'égide de l'ONU est censé permettre la restauration de la paix dans l'Est de la RDC, en proie à des conflits armés depuis plus de deux décennies.

(Extrait sonore : Laetitia Malira, agée de 13 ans, membre du Parlement des enfants de l'Est de la RDC ; propos recueillis par Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...