Eau et assainissement : les défis persistent malgré une forte progression

Écouter /

Photo : UNICEF

Depuis 1990, l'accès aux installations d'eau et d'assainissement a fortement progressé, selon le nouveau rapport conjoint OMS/UNICEF, publié ce jeudi.

« Le progrès sur l’eau potable et l’assainissement : mise à jour 2014 » signale que près de deux milliards de personnes dans le monde ont acquis un meilleur accès à l'assainissement et l'eau potable, et quelque 1,6 milliard de personnes ont une connexion d’eau courante dans leurs maisons ou leur habitation.

A l'instar de l'Éthiopie qui a réduit son taux de défécation en plein air de presque une réduction de deux tiers en douze ans, avec des progrès effectués équitable qui a touché chaque province et diverses couches sociales.

Néanmoins de nombreux défis persistent, selon l'étude, notamment celui réduire davantage les écarts dans l’accès à l’eau potable et à l’assainissement entre les zones rurales et les urbaines, et aux alentours des villes même.

« Plus de 700 millions de personnes n'ont toujours pas accès à des sources améliorées d'eau potable – 700 millions, c'est vraiment dramatique. Evidemment, plus de la moitié d'entre elles vivent en Afrique sub-saharienne. Et plus d'un tiers de la population mondiale, quelque 2,5 milliards de personnes, n'utilisent pas de sanitaires améliorés. Et un milliard d'entre elles pratiquent toujours la défécation à l'air libre», a indiqué la Docteur Maria Neira, Directrice du Département de santé publique de l'OMS.

Le rapport est basé sur des données provenant des bureaux nationaux de statistiques, qui sont donc officielles, et couvre 98% de la population mondiale, selon l'UNICEF.

(Extrait sonore : Docteur Maria Neira, Directrice du Département de santé publique de l'OMS)

Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...