Développement : la percée de l'économie africaine dépend de son intégration dans la chaîne de production mondiale.

Écouter /

Récolte de sorgho au Soudan (Photo : ONU/Fred Noy)

L’Afrique pourrait transformer son économie et réaliser une véritable percée en matière de développement à condition de mieux s’intégrer dans la production mondiale de biens et de services, selon les conclusions du dernier rapport annuel sur les Perspectives économiques en Afrique.

Rédigé conjointement par la Banque africaine de développement (BAfD), le Centre de développement de l’OCDE et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le rapport 2014 dresse le bilan d’une Afrique sur le point de connaître une solide croissance économique. Après un taux de croissance de 3% en 2013, la croissance du continent devrait en effet s’accélérer à 4,8% en 2014 pour atteindre 5 à 6 % en 2015, des niveaux jamais atteints depuis la crise économique mondiale de 2009.

Nicolas Douillet, Spécialiste en Communication du Bureau pour l'Afrique du PNUD, le Programme des Nations Unies pour le développement, indique que le secteur agricole et agroalimentaire africain est particulièrement florissant.

Il prévient toutefois que le potentiel et le développement économique de l'Afrique dépend avant tout de la stabilité des pays du continent.

(Interview : Nicolas Douillet, Spécialiste en Communication du Bureau pour l'Afrique du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), propos recueillis par Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...