Bosnie-Herzégovine: Le Haut Représentant s'inquiète des défis apportés aux Accords de Dayton

Écouter /

Valentin Inzko, Haut Représentant pour la Bosnie-Herzégovine (Photo ONU/Evan Schneider)

Le Haut Représentant pour la Bosnie-Herzégovine, Valentin Inzko, a averti, jeudi, devant le Conseil de sécurité, que les défis portés aux accords de paix de Dayton sont de plus en plus fréquents et directs. Valentin Inzko a notamment affirmé que la Republika Srpska, une des entités qui constitue la Bosnie-Herzégovine, se sert des évènements en Ukraine pour promouvoir un agenda séparatiste et appeler à la tenue d'un référendum sur sa sécession. Les développements positifs sont rares et éparses, et la Bosnie-Herzégovine, s'est-il alarmé, risque d'être poussée au bord du gouffre.

Devant les Quinze, le Haut Représentant pour la Bosnie-Herzégovine s'est notamment inquiété que la campagne électorale pour les élections du mois d'octobre ne soit dominée par une tentative d'attiser les tensions ethniques plutôt que de définir par quels moyens répondre aux problèmes du pays.

La Bosnie-Herzégovine, a-t-il indiqué, a un taux de chômage de 44% et son intégration euro-atlantique est au point mort.

Valentin Inzko a averti que les controverses actuelles sur le droit de résidence et le droit de vote risquent de conduire à des disputes sur le terrain, en Republika Srpska notamment. Il s'est aussi inquiété du fait que les habitants de la ville de Mostar continuent de se voir nier leur droit d'élire leur gouvernement local, et ce en dépit du verdict de la Cour constitutionnelle.

C'est seulement lors des manifestations du mois de février que les politiques ont enfin pris au sérieux la nécessité de répondre aux problèmes économiques et de corruption que connait le pays, a dénoncé le Haut Représentant. « Après les élections d'octobre », a-t-il souligné, « il faudra changer de manière fondamentale la façon dont on fait la politique en Bosnie-Herzégovine afin de répondre aux besoins des citoyens et non pas à l'appétit de quelques élus ».

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...