Vaccination: une protection tout au long de la vie

Écouter /
https://www.youtube.com/watch?v=MMYq2cxQJIs

Semaine mondiale de la vaccination 2014 : savoir, vérifier, protéger. Photo : OMS

La Semaine mondiale de la vaccination, célébrée la dernière semaine d'avril du 24 au 30 avril, vise à promouvoir l'un des outils les plus efficaces utilisés dans le monde en faveur de la santé: l'utilisation des vaccins pour protéger des personnes de tous âges contre la maladie.

«Êtes-vous à jour?» C’est la question qui sera posée à tous lors de la campagne 2014.

La vaccination est largement reconnue comme l'une des interventions sanitaires les plus efficaces et les plus rentables jamais mises en place. Elle permet de sauver 2 à 3 millions de vies chaque année.

Elle protège les enfants non seulement contre des maladies telles que la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite et la rougeole, contre lesquelles il existe un vaccin depuis des années, mais aussi contre la pneumonie et la diarrhée à rotavirus, deux des principales causes de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans.

De plus, adolescents et adultes peuvent désormais être protégés contre des maladies potentiellement mortelles comme la grippe, la méningite et certains cancers (du col de l'utérus et du foie), grâce à l'administration de nouveaux vaccins perfectionnés.

En dépit de ce succès, un enfant sur cinq ne profite toujours pas des bienfaits de la vaccination. En 2012, d'après les estimations, 22,6 millions de nourrissons n'ont pas bénéficié d’une vaccination systématique. Plus de la moitié de ces enfants vivent dans trois pays seulement: l'Inde, l'Indonésie et le Nigéria.

Un approvisionnement insuffisant en vaccins, l'absence d'accès au personnel de santé et le manque de soutien financier et politique sont les principales raisons pour lesquelles beaucoup de personnes qui commencent un programme de vaccination national ne le finissent pas.

Par ailleurs, le manque de connaissances sur la vaccination est l'une des principales raisons pour lesquelles certains adultes choisissent de ne pas se faire vacciner ou de ne pas faire vacciner leurs enfants.

Cette année, la Semaine mondiale de la vaccination vise à remédier à ce manque de connaissances, qui peut empêcher des personnes de se faire vacciner. Ses objectifs sont que les gens du monde entier  sachent quels vaccins existent pour les protéger contre la maladie; qu’ils soient motivés pour contrôler pour eux-mêmes et pour les membres de leur famille, s'ils sont à jour en ce qui concerne le calendrier vaccinal; et qu’ils se procurent les vaccins dont ils ont besoin auprès de leur professionnel de santé local.

Sensibiliser davantage le public à l'utilité de la vaccination est un objectif prioritaire du Plan d'action mondial pour les vaccins, qui fournit le cadre nécessaire pour mener les activités de vaccination dans le monde. Il a été approuvé par l'Assemblée mondiale de la Santé en 2012.

Ce Plan vise à améliorer la santé en étendant, d'ici à 2020 et au-delà, l'ensemble des avantages de la vaccination à chacun, quels que soient ses origines et son lieu de naissance ou de résidence.

Il est conseillé de faire appel aux technologies reposant sur le téléphone mobile et l’internet pour remplacer ou compléter les campagnes d'affichage et les manifestations telles que les séances d'information et les ateliers pour les médias.

(Interview: Docteur Okwo-Bele, Driecteur de l’OMS pour le département des vaccins; propos recueillis par Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...