Typhon Haiyan: les Philippines dépensent plus pour rembourser leur dette qu’elles n’ont reçu en aide

Écouter /

Des sinistrés en attente d’aide, après le passage du typhon Haiyan dans la province du Tacoblan, aux Philippines (Photo: PAM/ P. Agrawal).

Cinq mois après le passage du typhon Haiyan aux Philippines, le Gouvernement philippin a dépensé plus d'argent pour rembourser sa dette extérieur qu'il n'a reçu pour financer son plan de réponse stratégique pour se remettre de cette catastrophe naturelle.

C'est le constat de l’expert indépendant des Nations Unies sur la dette extérieure et les droits de l’homme qui exhorté aujourd'hui les créanciers internationaux à annuler la dette des Philippines et à verser au pays une aide sans réserve au lieu de restructurer sa dette.

Cephas Lumina s'est notamment inquiété du fait que depuis le passage du cyclone tropical, le 8 novembre dernier, 3 milliards de dollars ont quitté les coffres de l'État, au rythme de 22 millions de dollars par jour, pour rembourser la dette extérieure des Philippines alors que pendant cette même période, seulement la moitié du montant d'aide demandé a été versé, soit 417 millions de dollars.

« C'est de l'aide et non pas de nouveaux prêts qu'il faut octroyer au pays afin de l'aider à se remettre de l'impact du cyclone » a souligné Cephas Lumina pour qui cette catastrophe devrait être l'occasion pour les créanciers de reconnaître que les « dettes odieuses » qui ont été accumulées pendant le régime de Ferdinand Marcos doivent être annulées.

(Mise en perspective: Jérôme Bernard)

 

Classé sous Environnement, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...