Somalie : l’UIP et l’ONU condamnent l’assassinat d’un autre parlementaire

Écouter /

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Somalie, Nicholas Kay, et l'Union interparlementaire (UIP) ont condamné mardi le meurtre d’un député en Somalie, le deuxième membre du Parlement à être assassiné en moins de 48 heures.

Abdiaziz Isaaq Mursal a été tué par balles mardi dans la capitale Mogadiscio par des hommes armés non identifiés. Son assassinat fait suite à celui d'un autre député somalien, Isaak Mohamed Rino, qui a été tué lundi lorsqu’une bombe dissimulée dans son véhicule a explosée. Les deux attaques ont été revendiquées par le groupe des Al-Shabaab, précisent les deux entités.

« Avec les assassinats qui ont cours en ce moment nous avons l'impression que le groupe terroriste al-Shabaab cherche à déstabiliser tout ce qui a été mis en place pour restaurer la paix en Somalie et c'est ce que nous ne pouvons pas cautionner », a déclaré le Secrétaire général adjoint de l'Union interparlementaire, Martin Chungong, lors d'une interview avec la Radio des Nations Unies.

L'UIP souligne qu'aucun effort ne doit être épargné pour protéger celles et ceux qui s'efforcent de défendre les intérêts du peuple somalien dans un contexte des plus difficiles.

De son côté, Nicholas Kay a souligné que l'ONU reste déterminée dans son soutien au peuple somalien et à ses représentants alors qu’elle s’efforce de réaliser ses espoirs et aspirations d’un avenir pacifique et durable.

Le Représentant spécial et l'UIP appellent les autorités somaliennes à enquêter sur ces attaques et à traduire en justice leurs auteurs dès que possible.

(Interview : Martin Chungong, Secrétaire général adjoint de l'Union interparlementaire ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...