Sahara occidental : les visites familiales reprennent après des mois de suspension

Écouter /

Un vol organisé par le HCR en avril 2012 entre Laayoune au Sahara occidental et Tindouf en Algérie pour permettre aux familles des réfugiés de se réunir Photo: UNHCR

Après plusieurs mois de suspension, les visites de familles sahraouies séparées et vivant au Sahara occidental et dans les camps de Tindouf, en Algérie, ont repris mercredi dans le cadre du programme de mesures de confiance du HCR, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Le HCR avait annoncé mi-mars la reprise des rotations aériennes le 17 avril après leur suspension en août 2013.

Mercredi, 192 personnes, vivant soit dans la ville de Dakhla, au Sahara occidental, ou dans des camps de réfugiés situés près de Tindouf, en Algérie, ont participé à ces visites.

Près de 20.000 personnes ont pris part au programme de mesures de confiance du HCR depuis son lancement en 2004. Des réfugiés sahraouis ont commencé à arriver en Algérie en 1975 suite au retrait de l’Espagne du Sahara occidental et au début des combats pour le contrôle de ce territoire.

(Mise en perspective: Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...