RDC: Martin Kobler promet le soutien de la MONUSCO à l'organisation des élections

Écouter /

Martin Kobler, le nouveau patron de la MONUSCO (Photo: ONU Mark Garten )

Le chef de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), Martin Kobler, a déclaré lundi à Kinshasa que la mission onusienne voulait aider la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dans l'organisation de prochaines élections en RDC. Il l'a annoncé au sortir d'une rencontre avec le président de la CENI, abbé Apollinaire Malumalu.

Martin Kobler a déclaré que le soutien de la mission onusienne pourrait porter sur l'assistance technique, la logistique et la mission de bons offices.

«On a trois pistes. La première, c'est l'assistance technique. C'est très important qu'on évite les erreurs de 2011 en ce qui concerne l'assistance technique. Mais aussi, deuxième piste, la logistique. Il faut bien planifier. J'ai des expériences de l'Afghanistan et de l'Irak: il faut plusieurs mois de planification des opérations. On en a parlé aujourd'hui. Ça doit être financé. Nous avons un groupe de travail présidé par mon adjoint, Moustapha Soumare, [axé] spécialement sur la question de la logistique», a expliqué le chef de la MONUSCO.

Lors de dernières élections déjà, la mission onusienne avait accompagné la Commission électorale nationale indépendante notamment dans l'opération de déploiement des kits électoraux dans les bureaux de vote. La MONUSCO avait notamment recouru à sa flotte aérienne.

Martin Kobler a indiqué que le troisième type de soutien de la MONUSCO à l'organisation des prochaines élections pourrait porte sur la mission de bons offices. Le Représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC a souligné la nécessité pour la mission d'avoir de bonnes relations avec tous les partis politiques, tant de l'opposition que de la majorité.

Pour sa part, l'abbé apollinaire Malumalu a annoncé que le calendrier des élections urbaines, municipales et locales serait annoncé dans quelques semaines, « le temps pour la Ceni et le législateur de fixer l'opinion sur la suite du processus électoral ».

En novembre 2013, le président de la CENI avait annoncé devant l'Assemblée nationale que les élections urbaines, municipales et locales seront organisées en 2014.

Dans sa feuille de route électorale qu'il a présentée à l'Assemblée nationale en janvier dernier, l'abbé Malumalu avait soumis deux hypothèses pour l'organisation des prochaines élections en RDC.

Dans la première hypothèse, il propose l'organisation, en premier lieu, des élections municipales et locales au suffrage direct avant de poursuivre avec des élections au suffrage indirect des députés provinciaux, sénateurs, bourgmestres, gouverneurs, maires et conseillers urbains. Les élections au suffrage universel direct des députés nationaux et du président de la République interviendraient en 2016.

Dans la seconde hypothèse, la CENI propose d'organiser des élections au suffrage universel direct des députés provinciaux, nationaux, et du président de la République en 2016. Les élections au suffrage indirect des sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs interviendraient en 2017.

(Extrait sonore : Martin Kobler, Représentant spécial des Nations Unies en RDC; propos recueillis par Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...