RDC : La Banque mondiale finance le balisage de plusieurs rivières

Écouter /

L’importance des voies fluviales en RDC n’est plus à démontrer

La Banque mondiale (BM) a octroyé la somme de 2,5 millions de dollars pour le balisage des rivières Luwa et Mongala (Equateur), Lualaba sur les tronçons Bukama-Kongolo (Katanga) et Kindu-Ubundu (Maniema). Ces travaux seront effectués à partir de juillet prochain par la Cellule d'exécution du projet de transport multimodal (CEPTM) qui tient à l'amélioration des performances de la Régie des voies fluviales (RVF) et des voies navigables en République démocratique du Congo (RDC).

Le Coordonnateur par intérim de la CEPTM, Barnabé Mbemba, a expliqué l'importance de leur travail à Radio Okapi. Selon lui, «les voies fluviales sont indispensables pour le développement économique de notre pays. A maintes reprises, nous avons fait des réunions avec des armateurs qui se plaignent de la qualité de voies de navigation. Il était temps qu'on trouve des solutions pour résoudre les problèmes de navigation avec sécurité».

Pour soutenir la RVF, le gouvernement avec ses partenaires notamment la Banque mondiale, finance la mise en place d'un fonds d'entretien des voies navigables.

Barnabé Mbemba a par ailleurs indiqué qu'avec le financement additionnel, la CEPTM, balisera d'autres rivières, d'autres affluents et cours d'eaux du bief moyen du fleuve Congo.

Pour rappel, la RVF avait balisé entre août et octobre 2013 la rivière Kasaï. Ces travaux consistaient notamment au désensablement et à l'installation des panneaux de reconnaissance le long de cet affluent du fleuve Congo.

(Extrait sonore : Barnabé Mbemba, Coordonnateur par intérim de la CEPTM, la Cellule d'exécution du projet de transport multimodal; propos recueillis par Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...