RCA : le gouvernement fait le compte de ses fonctionnaires

Écouter /

Photo: ONU/JC McIlwaine

En République centrafricaine (RCA), le Gouvernement a lancé depuis le 14 avril, une vaste opération de contrôle du fichier de la solde et de la Fonction publique.

Cette opération dont la première phase arrive à son terme, a été réalisée dans les différents ministères à Bangui, la capitale, grâce à la collaboration entre le Gouvernement et le PNUD, le Programme des Nations Unies pour le développement, et aussi en partenariat avec la Banque mondiale.

La plupart des fonctionnaires de l'État œuvrant à l'intérieur du pays ont fait le déplacement de Bangui pour ne pas rater cette opération de contrôle.

« Avant de prendre la fiche, l'agent ou le fonctionnaire doit s'inscrire sur une liste prévue à cet effet. Il prend la fiche, la rempli et la ramène, la soumet à la vérification avant l'enregistrement et le classement » a expliqué un contrôleur.

A travers cette opération, le Gouvernement veut maîtriser avec exactitude le nombre de ses fonctionnaires et agents, mais aussi avoir une idée claire de l'enveloppe nette des salaires.

Nous nous sommes rendus le 16 avril au bâtiment administratif de Bangui, un des lieux de la capitale où se déroulait l'opération de contrôle des enseignants.

Jean-Dominique Ndarata est Directeur des ressources au Ministère des Finances et du Budget. Il parle des drames suite aux multiples crises politico-militaires en RCA, et explique l'importance pour le Gouvernement de procéder à ce contrôle afin de maîtriser avec exactitude le nombre de ses fonctionnaires et agents, mais aussi avoir une idée claire de l'enveloppe nette des salaires.

(Extrait sonore : Jean-Dominique Ndarata, Directeur des ressources au Ministère des Finances et du Budget de la République centrafricaine; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...