Palestine : le nouveau chef de l’UNRWA appelle Israël à lever le blocus illégal de Gaza

Écouter /

Lors de sa première mission à Gaza, le nouveau Commissaire général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), Pierre Krähenbühl a souligné la nécessité de lever le blocus israélien et de mettre fin à la « punition collective illégale » de la population de cette région de la Palestine.

« Rien ne peut vous préparer à voir la réalité à Gaza, ni rapports humanitaires, ni articles de presse, ni enquêtes des droits de l’homme. Rien n’arrive à expliquer ce que vit la population, le sentiment d’isolation et l’ampleur de la souffrance », a expliqué Pierre Krähenbühl dans un communiqué de presse, affirmant qu’il s’engage à travailler pour mettre fin au blocus en place depuis 2007.

Lors d’une visite d’une clinique à Khan Younis, dans le sud de Gaza, le Commissaire général de l’UNRWA a indiqué que l’objectif de sa mission était d’exprimer sa solidarité et son soutien aux réfugiés palestiniens et de trouver le meilleur moyen d’améliorer les services de l’agence onusienne.

« La première chose que l’on remarque en allant à Gaza est la clôture, qui est un rappel du blocus. Comme l’a rappelé récemment mon prédécesseur, ce blocus a duré au moins aussi longtemps que les pires sièges de villes de l’histoire, comme celui de Léningrad pendant la Seconde guerre mondiale. Le blocus est une punition collective illégale et je me joins aux dirigeants du monde en appelant à sa fin », a indiqué Pierre Krähenbühl.

Le chef de l’UNRWA a souligné que les conditions humanitaires à Gaza continuent de se détériorer. Actuellement l’agence onusienne apporte une aide humanitaire à près de 800.000 personnes dans la région, comparé à juste 80.000 en 2000.

(Mise en perspective: Cristina Silveiro)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...