L’Assemblée générale exhorte les États Membres à renforcer la sécurité routière

Écouter /

Une route endommagée aux Philippines après un séisme en octobre 2013. Photo IRIN/Jason Gutierrez

Chaque année, les accidents de la route font 1,2 millions de morts et 50 millions de blessés. Face à cette situation, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté, jeudi, une résolution qui invite les États Membres à s’attaquer à l’insécurité routière en se dotant d’une législation couvrant tous les grands facteurs de risque d’accidents de la route. L'objectif est de voir d’ici à 2020, la moitié des pays dotés d’une telle législation.

A l'heure actuelle, seulement 7 % de la population mondiale est protégée par des lois réglementant tous les facteurs de risque, notamment le défaut de port du casque, la non-utilisation de la ceinture de sécurité, la conduite sous l'emprise de l'alcool ou encore les excès de vitesse et une mauvaise utilisation du téléphone portable au volant.

Christophe Lobry-Boulanger, le représentant de la FICR, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, a également noté que cette hécatombe entraine un coût financier de 518 milliards de dollars en termes de dépenses de santé publique.

La résolution adoptée jeudi invite également les États Membres à célébrer, le troisième dimanche de novembre de chaque année, la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route.

(Mise en perspective: Isabelle Dupuis)

 

Le dernier journal
Le dernier journal
22/08/2014
Loading the player ...