Journée de la Terre Nourricière : Ban Ki-moon et John Ashe plaident pour un développement en harmonie avec la nature

Écouter /

Photo: ONU Femmes/Jashim Salam

A l'occasion de la célébration, mardi, de la Journée internationale de la Terre Nourricière, le Secrétaire général, Ban Ki-moon, a souligné que les rythmes de consommation actuels ne sont pas viables à long terme. Il a également vu dans la lutte contre les effets des changements climatiques l'occasion de « transformer radicalement » notre relation avec la terre nourricière et d'améliorer le bien-être de l'humanité.

« L'énergie durable, a-t-il souligné, a le pouvoir d'offrir à des milliards de personnes une meilleure santé, plus de prospérité et davantage de possibilités ».

Pour marquer cette Journée, l'Assemblée générale a tenu de son côté un dialogue interactif sur l'harmonie avec la nature, au cours duquel son Président, John Ashe, a lancé un appel pour la création d'un nouveau paradigme capable de faire de la nature un partenaire égal ainsi qu'un allié crucial de l'humanité.

« Etre en harmonie avec la nature signifie être à la fois en faveur de la planète et en faveur des peuples, et savoir orienter le développement de nos sociétés de manière à appuyer la nature », a-t-il notamment souligné. John Ashe a aussi appelé la famille humaine à respecter les limites de la planète et à forger des relations plus saines avec elle pour permettre à tous de s'épanouir.

Dans un message, le Président de l'Assemblée générale a aussi engagé les États Membres à investir davantage dans la technologie durable et à adopter des politiques publiques environnementales.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis, extrait sonore : John Ashe, Président de l'Assemblée générale)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...