Génocide rwandais : un survivant témoigne

Écouter /

Photo: ONU/JC McIlwaine

Venu participer à une cérémonie spéciale organisée au Siège des Nations Unies pour marquer le 20ème anniversaire du génocide rwandais, Kizito Kalima, un des survivants du génocide, a adressé un message de réconciliation et de pardon et a appelé ces concitoyens à « aller de l'avant pour le bien de notre pays ».

« J'ai perdu une grande partie de ma famille à cause des conflits et je pense qu'en tant que nouvelle génération, nous devons faire les choses différemment que nos parents, c'est-à-dire nous réconcilier et vivre ensemble pour s'assurer que notre avenir brille », a affirmé Kizito Kalima.

Ce dernier a également appelé ceux qui n'ont jamais fait l'expérience d'un génocide à non seulement s'assurer que cela ne se reproduise pas de leur vivant, mais aussi à aider ceux qui ont souffert.

« Nous avons besoin de beaucoup d'aide,» a témoigné Kizito Kalima. « Pas tous les survivants ne sont capables de parler de leur expérience et certains ont toujours de grandes difficultés. Cela fait 20 ans, mais certains souffrent toujours de stress post-traumatique, de dépression ou d'anxiété.»

A l'issue de cette cérémonie, l'ONU a inauguré Kwibuka 20, une exposition qui retrace le chemin parcouru par le Rwanda depuis pour bâtir un pays pacifié. Cette exposition sera ouverte au public jusqu'au mois de juin. Plus de 800 000 personnes, pour grande majorité des Tutsis, ont trouvé la mort au Rwanda, entre avril et juin 1994.

 

(Extrait sonore : Kizito Kalima, survivant du génocide rwandais)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...