Ebola: l’OMS organise des sessions de formation en Guinée

Écouter /

Un infirmier examine un patient pour voir s’il est atteint du virus Ebola (photo: OMS/Chris Black).

L’épidémie de la fièvre Ebola en Guinée continue d'alarmer l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en raison de l'inquiétante propagation de l'épidémie. Selon un dernier bilan, 157 personnes ont été touchées par le virus, dont 101 sont décédées, en Guinée. A ce jour, 66 cas suspects ont été confirmés par laboratoire.

Au Libéria, il y a eu 21 cas de fièvre hémorragique, dont 10 mortels. La Sierra Leone est aussi touchée, ainsi que le Mali, où l'OMS annonce 9 cas suspects.

Face à cette situation,  l'OMS a décidé d’intensifier son action en organisant des sessions de formation pour le personnel engagé en Guinée.

Selon un communiqué publié jeudi, l’OMS commence ce jeudi une première session de stage de formation destinée à 70 personnes à Conakry, la capitale de la Guinée. Ces stagiaires iront dans les communautés touchées par le virus Ebola, pour suivre des personnes qui ont eu des contacts avec les patients infectés.

Des formations sur le contrôle des infections ont commencé mardi à l’hôpital Donka, et devraient également être étendues à d’autres centres médicaux ces prochains jours.

Dans le même temps, l’OMS est en train de mettre en place un centre opérationnel au ministère guinéen de la santé, afin de coordonner toutes les activités liées à la détection, à la recherche, au transport, à l’hospitalisation et à l’inhumation des cas suspects.

Par ailleurs, l’OMS rappelle qu'elle dispose d’un effectif de plus de 50 personnes sur place, soutenant le ministère guinéen de la santé et d’autres partenaires.

La fièvre Ebola, dont le taux de mortalité peut atteindre 90%, est une grave maladie virale.

Elle se traduit par de fortes fièvres, des douleurs violentes, des maux de tête, des nausées, suivies de vomissements et d’hémorragie.

Il n’y a ni vaccin ni traitement. Les patients sont réhydratés, et à ce jour, huit malades ont été guéris en Guinée.

(Extrait sonore : Tarik Jasarevic, porte-parole de l'OMS ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Classé sous Épidémie d'Ebola, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...