Crise ukrainienne : Kiev indique que les rencontres quadripartites de Genève ne porteront pas sur les affaires internes

Écouter /

Les Américains, les Russes, les Ukrainiens et l’Union européenne doivent se retrouver jeudi 17 avril à Genève pour tenter de débloquer la crise ukrainienne. Kiev ne compte pas parler de fédéralisme lors des pourparlers à quatre.

Au cours d'une conférence de presse à Genève, l’ambassadeur et Représentant permanent de l’Ukraine auprès des Nations Unies à Genève a indiqué que son pays ne compte pas parler de fédéralisme au cours des pourparlers à quatre, ni discuter d’affaires internes.

Pour Yurii Klymenko, l'objectif de ces rencontres quadripartites au bord du Lac Léman est la désescalade en Ukraine et le renouvellement des liens économiques et commerciaux entre l'Ukraine et la Russie.

L'Ukraine s'oppose aussi aux tentatives de Moscou d'interrompre les pourparlers de Genève « sous quelque prétexte concocté que ce soit ».

Concernant la situation dans l'Est et le Sud de l'Ukraine, l'Ambassadeur considère que les négociations restent la seule option pour régler des conflits mais prévient que « si la Russie continue son agression, l’Ukraine est prête à utiliser tous les moyens pour se défendre ».

(Extrait sonore : Yurii Klymenko, Représentant permanent de l’Ukraine auprès de l’Office des Nations Unies à Genève)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.