Yémen: des civils attaqués par les forces armées; Navi Pillay condamne ces actes

Écouter /

Enfants Yémenites (Photo : UNICEF)

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a condamné mercredi 26 février les attaques aveugles et disproportionnées par les forces armées yéménites qui affectent les civils dans le gouvernorat d'Al Dhale, dans le sud du Yémen.

« Je suis choquée par une série d'attaques par les forces armées du Yémen dans le gouvernorat d'Al Dhale qui auraient tué plus de 40 personnes depuis décembre, dont au moins six enfants », a indiqué Navi Pillay dans un communiqué de presse.

« Le fait que les forces armées du Yémen affirment avoir tiré contre des groupes armés ou que leurs bases étaient attaquées ne peut pas justifier des attaques aveugles et disproportionnées », a-t-elle ajouté.

La Haut Commissaire a rappelé les commandants de leur responsabilité de s'assurer que leurs troupes respectent pleinement le droit international, en particulier le droit à la vie, même dans les circonstances les plus difficiles.

«Je suis préoccupée qu'aucune recommandation concrète ou mesure ait été prise depuis que le Président Hadi a créé un comité de haut niveau pour enquêter sur les événements qui ont conduit à la mort de 21 civils lors d'une cérémonie funéraire à Al Dhale le 27 décembre 2013. J'exhorte le comité à publier ses conclusions et recommandations “, a déclaré Navi Pillay.

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme a appelé les autorités yéménites à enquêter sur les violations présumées des droits de l'homme à Al Dhale et à prendre des mesures pour éviter que les civils soient victimes des violences.

(Interview : Cécile Pouilly, porte-parole du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Le dernier journal
Le dernier journal
25/12/2014
Loading the player ...