Syrie : l’UNRWA lance un appel pour l’accès aux civils assiégés

Écouter /

L’UNRWA, l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient, a exprimé dimanche 9 mars sa préoccupation face à la situation dans le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, à Damas, où la violence a de nouveau perturbé les efforts pour fournir une assistance aux civils assiégés.

« Les hostilités en cours ont empêché l’UNRWA de distribuer de l’aide humanitaire dans la camp de Yarmouk depuis neuf jours consécutifs », a expliqué le porte-parole de l’UNRWA, Christopher Gunness, dans un communiqué de presse.

Il a exprimé la préoccupation de l’agence onusienne concernant la situation humanitaire désastreuse dans le camp.

Selon les informations de l’UNRWA, les affrontements et les bombardements continuent bien que leur intensité ait diminué au cours des deux derniers jours.

« L’UNRWA réitère son appel aux parties prenantes de cesser les hostilités et de chercher une solution pacifique au conflit », a déclaré Gunness. Il a ajouté que l'UNRWA demande instamment à toutes les parties concernées de permettre et faciliter immédiatement la reprise de la distribution alimentaire aux civils à l’intérieur de Yarmouk.

L’UNRWA a également annoncé que la communauté humanitaire mondiale a publié une déclaration pour demander cet accès afin d'aider tous les civils en Syrie, y compris les enfants. La déclaration est signée par 130 organisations, dont les principales agences de l’ONU et des ONG internationales et locales.

De son côté, le PAM, le Programme alimentaire mondial des Nations Unies, a réussi dans les dernières semaines à atteindre plusieurs zones, inaccessibles depuis des mois. Mais alors que le conflit entre dans sa quatrième année, la distribution d’aide alimentaire à ceux qui sont dans le besoin reste un défi.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...