Soudan du Sud : le PAM et l'UNICEF volent au secours des déplacés d'Akobo

Écouter /

Photo : PAM/George Fominyen

Le Programme alimentaire mondial (PAM) et ses partenaires indiquent avoir fourni depuis le début de la crise en décembre, une aide alimentaire et de la nutrition à près d’un demi-million de personnes touchées par le conflit au Sud-Soudan. Le PAM et l'UNICEF atteignent davantage de personnes chaque jour, malgré les nombreux défis notamment les pillages et la poursuite des combats.

Le PAM utilise une combinaison de ponts aériens et le largage de vivres pour atteindre des dizaines de milliers de personnes dans les régions éloignées, difficiles à atteindre. Les équipes mobiles de distribution du PAM ont profité de petites fenêtres d’opportunité pour distribuer de la nourriture aux personnes ayant urgemment besoin d'aide dans les communautés isolées par le conflit. Les équipes mobiles ont été maintenant élargies pour inclure d’autres agences.

Le PAM aide des dizaines de milliers de personnes qui ont fui à travers les frontières du Soudan du Sud vers les pays voisins. Près de 85 000 réfugiés sont arrivés en Ethiopie, beaucoup en très mauvais état avec des niveaux alarmants de malnutrition. Le PAM fournit un appui nutritionnel spécialisé pour les enfants et les mères pour les aider à récupérer. Le Programme note d'ores et déjà une baisse des taux de malnutrition.

En travaillant avec des ONG partenaires, le PAM a ainsi pu atteindre près de 500 000 personnes touchées par le conflit et augmente chaque jour son assistance pour atteindre davantage de personnes ayant besoin d'aide. Le Programme envisage d’aider un plus de 275 000 personnes en avril en recourant aux parachutages, au transport aérien et au transport fluvial, en particulier pour les fournitures arrivant de l'Éthiopie.

Le PAM indique des équipes de distribution mobiles ont été déployées dans les régions éloignées, difficiles d'accès. Les équipes comprenaient le personnel d’autres agences des Nations Unies, dont l’UNICEF. Ces équipes seront élargies au cours des prochaines semaines pour inclure la FAO et les ONG partenaires. Les équipes fournissent actuellement de l’aide alimentaire à Akobo, dans lÉtat de Jonglei, à Nyal et Mayendit, dans l'État de l'Unité et à Akoka. Des équipes mobiles du PAM ont déjà distribué une assistance à quelque 85 000 personnes touchées par le conflit dans cinq endroits : Ganyiel dans l’État de l'Unité, à Old Fangak, Lankien, à Pibor dans l’Etat de Jonglei et à Nassir dans le comté de l’État du Haut Nil.

Par ailleurs, le PAM continue d’aider les personnes déplacées hébergées dans des installations et bases de l’ONU. Le PAM a dépêché un total de 41 077 tonnes de nourriture dans le pays depuis le début de l’année. Le PAM a également continué de fournir des rations alimentaires régulièrement aux réfugiés soudanais qui vivaient dans des camps dans les États de l'Unité et du Haut-Nil.

(Extrait sonore : Élisabeth Byrs, porte-parole du Programme alimentaire mondial)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...