Paulo Sergio Pinheiro : « les enfants meurent de faim » en Syrie

Écouter /

Paulo Sergio Pinheiro, Président de la Commission internationale d'enquête indépendante sur la Syrie et son équipe lors de l’examen du rapport à Genève (Photo ONU/J. M. Ferré

Le Président de la Commission internationale d'enquête indépendante sur la République arabe syrienne  a plaidé, ce mardi à Genève, pour une solution politique négociée et inclusive. Au Conseil des droits de l'homme, Paulo Sergio Pinheiro a demandé à la communauté internationale ainsi qu'aux pays influents et de la région de prendre les mesures indispensables pour relancer les négociations de Genève. Car sur le terrain, la violence ravageuse est entrée dans sa quatrième année et la tragédie syrienne ne montre aucun signe d'apaisement.

 

La violence en Syrie ne montre aucun signe d’essoufflement. Devant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU à Genève, la Commission d'enquête a décrit le sort de Syriens qui se sentent abandonnés et désespérés.   Plus de cent mille personnes sont mortes.   Des milliers d’autres ont été victimes de tortures ou sont portées disparues. Et face à cette catastrophe humanitaire, des civils dans les zones assiégées en sont réduites à fouiller dans les ordures.  La Commission note que des gens sont morts de faim dans ce conflit syrien, y compris des enfants.  Selon Pinheiro, hormis les efforts des organisations humanitaires, la communauté internationale a fait peu de choses, sinon que d’observer cette tragédie.

Selon le Président de la Commission d'enquête sur la Syrie, la compassion ne doit pas et ne peut pas suffire.  Pour Paulo Pinheiro, nous ne pouvons pas continuer à rester assis pendant des années dans cette salle à écrire des rapports et à faire des discours en se lamentant du sang qui coule dans les rues syriennes.

Il a ainsi plaidé pour la relance des négociations politiques de Genève.

En réponse, la Syrie a rappelé rechercher une solution politique à la crise, non sans ajouter que la Commission obéit à un programme politique.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo ; avec un extrait sonore de Paulo Sergio Pinheiro, Président de la Commission internationale d'enquête indépendante sur la République arabe syrienne)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...