Palestine : un Rapporteur spécial demande à la Cour internationale de Justice d’évaluer la situation juridique de l’occupation israélienne

Écouter /

Richard Falk. Photo : ONU/JC McIlwaine

Le Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme en Palestine, Richard Falk, a exhorté vendredi, lors d'une conférence de presse à Genève, la Cour international de Justice (CIJ) à évaluer le statut juridique de l'occupation prolongée de la Palestine par Israël.

Selon lui, la CIJ devrait également étudier les allégations selon lesquelles l'occupation de la Palestine a des caractéristiques juridiques inacceptables du colonialisme, de l'apartheid et du nettoyage ethnique.

Richard Falk a dénoncé le fait qu'en six ans de mandat en tant que Rapporteur spécial, la situation pour les Palestiniens sur le terrain s'est empirée.

« Il y a davantage de colonies, une mutation de la composition démographique de Jérusalem, la persistance de la punition collective de la population de Gaza, la poursuite de la démolition de maisons et l'utilisation de la force excessive par Israël, tous ces méfaits répréhensibles du point de vue du droit international ont continué et se sont intensifiés au cours de mes six ans de mandat, a-t-il précisé.

Richard Falk est censé présenté son dernier rapport devant le Conseil des droits de l'homme le 24 mars prochain.

 

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...