Nigéria : l’envoyé de l’ONU en Afrique de l’Ouest condamne la violence dans l’Etat de Borno

Écouter /

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest, Saïd Djinnit (Photo : ONU)

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest, Said Djinnit, a condamné fermement le 4 mars, les violences perpétrées durant le week-end par un groupe armé non identifié dans plusieurs localités de l’Etat de Borno, dans le nord-est du Nigéria.

« Said Djinnit est préoccupé par l’escalade de la violence et les actes de terrorisme commis dans le nord-est du Nigéria, y compris à la frontière avec le Cameroun », a indiqué l'UNOWA, le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, dans un communiqué de presse.

Le bilan de ces dernières attaques dans les localités de Maiduguri, Mainok et Mafa s’élève à plus de 80 victimes. « Il s’agit d’un acte supplémentaire de violence sans nom contre des civils innocents, qui sont régulièrement ciblés par des attaques terroristes menées sans distinction », estime l’UNOWA.

Said Djinnit a présenté ses condoléances aux familles endeuillées, ainsi qu’au peuple et au gouvernement du Nigéria.

« Ce cycle de violence sans précédent doit s’arrêter. Les Nigérians méritent de vivre dans la paix et la sécurité », a déclaré Djinnit. Il a réitéré le besoin de protéger les civils et a souhaité que les responsables de ces attaques soient traduits en justice.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...