L’AIEA au service de la lutte contre le cancer

Écouter /

La communauté internationale a observé le 4 février la Journée mondiale contre le cancer. Cette maladie est l’une des causes majeures de décès dans le monde. Devant cette situation, l’AIEA, l’Agence internationale de l’énergie atomique, promeut des techniques de radiologie et de radiothérapie pour faire reculer la charge de morbidité imputable à cette maladie, en collaboration avec ses partenaires qui sont l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC) et l’Union internationale contre le cancer (UICC).

Le cancer a été à l’origine de 8,2 millions de décès en 2012. Les cancers du poumon, de l’estomac, du foie, du côlon et du sein sont ceux qui entraînent le plus grand nombre de décès chaque année. Les Nations Unies indiquent que les types de cancer les plus fréquents ne sont pas les mêmes chez les hommes et chez les femmes.

Environ 30% des décès par cancer sont dus aux cinq principaux facteurs de risque comportementaux et alimentaires: un indice élevé de masse corporelle, une faible consommation de fruits et légumes, le manque d’exercice physique, le tabagisme et la consommation d’alcool.

Le tabagisme est le facteur de risque le plus important, entraînant dans le monde 22% de la mortalité par cancer et 71% des décès par cancer du poumon. Dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, on impute jusqu’à 20% des décès par cancer à des infections virales, notamment par le virus de l'hépatite B, C ou le papillomavirus humain (HPV).

En 2008, près de 70% des décès par cancer sont survenus dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. D’après les projections, la mortalité due au cancer va continuer à augmenter pour dépasser, selon les estimations, 13,1 millions de décès en 2030.

(Interview : Docteur Rethy Chhem, Directeur de la Division de la santé humaine, à l’AIEA, propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous Fréquence santé, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
17/09/2014
Loading the player ...