La Haye : la sécurité nucléaire demeure une préoccupation majeure, souligne Ban Ki-moon

Écouter /

Le troisième Sommet sur la sécurité nucléaire s'est ouvert lundi à La Haye, aux Pays-Bas. Le Sommet a été inauguré par le Secrétaire général des Nations Unies. Ban Ki-moon qui après avoir remercié le gouvernement hollandais d’accueillir cette troisième édition, a souligné que la sécurité nucléaire demeure une préoccupation urgente, tout autant que le risque de terrorisme nucléaire.

Selon Ban Ki-moon, la responsabilité première d'empêcher les acteurs non étatiques et les terroristes d’acquérir des armes les plus dévastatrices pour l’humanité incombe aux gouvernements. Pour autant, la coopération et l’assistance internationales sont indispensables.

Le Secrétaire général a fait valoir que parmi les défis majeurs à relever, il y a le renforcement de la mise en œuvre de la sécurité nucléaire et la construction d’une culture de la sécurité nucléaire.

Ban Ki-moon a souligner qu'il y a trois domaines dans lesquels l'Organisation des Nations Unies peut jouer un rôle important. D’abord, le renforcement du cadre international pour la sécurité nucléaire. Ensuite, le renforcement de la capacité des États à détecter et à mettre fin au commerce illicite de matières nucléaires et radiologiques. Enfin, par les efforts persistants de l'Organisation pour parvenir à un monde exempt d’armes nucléaires.

Aussi, en guise de conclusion, Ban Ki-moon a-t-il engagé vivement les États à veiller ensemble à ce que les armes nucléaires sont considérées comme un passif et non comme un atout. D'où ses appels réitérés à l'Iran et à la Corée du Nord.

(Mise en perspective : Florence Westergard)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...