Kinshasa : les demandes de divorce en hausse au tribunal de paix d'Assosa

Écouter /

Tribunal de paix de la Gombe à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le tribunal de paix d'Assosa (Kasa-Vubu) affirme avoir noté une augmentation du nombre de demande de divorce depuis quelques années. Selon le bureau du greffe civil de cette institution, trente-et-une demandes de divorce ont été enregistrées en trois mois, dont certains concernant des couples mariés depuis moins de trois ans. Il parle d'un phénomène social qui prend des allures inquiétantes dans la capitale congolaise. Les raisons vont du simple fait d'insoumission à l'infidélité d'un conjoint.

«Il y a des couples, après un mois, ils sont venus en divorce», confie un greffier de ce tribunal.

Ces cas sont loin d'être isolés. De jeunes couples, après s'être engagés pour une vie commune à vie, se dédisent quelques mois plus tard, oubliant les efforts consentis par leurs deux familles, ainsi que les manifestations parfois faramineuses offertes aux invités, a-t-il poursuivi.

Une réalité que déplore le greffier, fervent défenseur du mariage :

«On se marie pour le meilleur et pour le pire. Cela ne dit pas que chaque jour vous aurez toujours des moyens suffisants, chaque jour vous serez toujours bien. Vous pouvez avoir des tiraillements, vous pouvez manquer des moyens, mais il faut supporter».

Si une certaine sagesse populaire affirme que les liens de famille peuvent s'étirer sans jamais se briser, c'est de moins en moins le cas en ce qui concerne les liens conjugaux.

Et les causes de cette montée du divorce restent très variées. Elles vont de l'incompatibilité du caractère à l'infidélité d'un conjoint, en passant par l'insoumission des femmes, la perte de l'intérêt pour le mariage, les problèmes liés à la vie sexuelle ou encore des problèmes liés à la différence d'âge.

Selon le greffier du tribunal de paix d'Assosa, la situation n'est pas meilleure dans les autres tribunaux de la capitale congolaise.

(Mise en perspective: Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...