Journée africaine de l'environnement : renforcer la productivité agricole et la sécurité alimentaire

Écouter /

A l'occasion de la 12ème Journée africaine de l'environnement, qui coïncide avec la Journée Wangari Maathai, environ 200 jeunes et experts de haut niveau se réunissent ce 3 mars à Nairobi, au Kenya, pour examiner les principales questions environnementales qui impactent l'Afrique, y compris notamment le braconnage, la conservation des forêts; la biodiversité, la désertification, la dégradation des terres, ou encore la sécurité alimentaire.

Cette double Journée s'inspire de l'activisme de la première lauréate Nobel africaine et vise à accélérer les réponses aux nombreux défis écologiques qu'affronte le continent. Elle est placée cette année sous le thème « Lutter contre la désertification : renforcer la productivité agricole et la sécurité alimentaire

De l'énergie solaire en Algérie et en Tunisie, aux fonds d'investissements verts en Afrique du Sud, la transition vers une économie verte et inclusive est en cours en Afrique, souligne le Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), Achim Steiner à l'occasion de la Journée, mais il faut l'accélérer pour avoir un peu d'avance sur les défis qui approchent.

Un des principaux défis auquel devra relever l'Afrique est celui de la sécurité alimentaire, signale le PNUE, car même si le continent africain connait une croissance économique forte actuellement, avec un taux de croissance moyen de 5% prévu pour la période 2013-2015, il devra nourrir 2,4 milliards d'habitants d'ici 2050 alors qu'il a perdu 65% de ses terres arables depuis 1950.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

Le dernier journal
Le dernier journal
19/12/2014
Loading the player ...