Haïti « l’étincelle» de l’abolition de l’esclavage dans les Amériques, selon Michaëlle Jean

Écouter /

« Je suis née de Saint-Domingue d'où un appel puissant est venu de valeureux combattants noirs comme Toussaint Louverture, Jean-Jacques Dessalines, Alexandre Pétion suivis avec hardiesse de dizaines de milliers d'esclaves révoltés armés d'un courage invincible. Je suis née de ce combat qu'il nous faut célébrer », a déclaré mardi MichaëlleJean, membre du Comité scientifique de l'UNESCO sur la route de l'esclavage, lors d'une séance de l'Assemblée générale commémorant le bicentenaire de l'abolition de la traite transatlantique des esclaves.

Cette réunion a été tenue à l'occasion de la Journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves, célébrée chaque année le 25 mars. Le thème cette année "Victoire sur l’esclavage – Haïti et au-delà" rend hommage à la lutte contre l’esclavage à travers le monde en mettant l'accent sur Haïti, la première nation à devenir indépendante suite à la révolte des esclaves, menée par Toussaint Louverture. L’année 2014 marque d'ailleurs les 210 ans de la République d’Haïti, établie le 1er janvier 1804.

Pour l'Haïtienne engagée qu'est MichaëlleJean, Haïti est un pays stigmatisé qui est souvent connu pour sa misère plutôt que ses apports.

« C’est d’Haïti que viendra l’étincelle qui allumera l’immense brasier du combat pour l’abolition de l’esclavage sur tout le continent des Amériques. Liberté, égalité, fraternité, pas seulement pour nous, Haïtiens et Haïtiennes, mais pour tous les autres enchaînés, dira le président de la jeune République d'Haïti, Alexandre Pétion, à Simon Bolivar, dit El Libertador, chassé du Venezuela et de Jamaïque, en 1815, et à qui Pétion donna asile », a souligné l'ancienne Gouverneure du Canada.

Au micro de la Radio ds Nations Unies, MichaëlleJean revient sur le devoir de mémoire, la nécessité de tirer des leçons du passé pour renforcer le présent et bâtir l'avenir, ainsi que sur l'importance de son héritage.

(Interview : Michaëlle Jean, membre du Comité scientifique du projet de la ”Route de l'esclavage de l'UNESCO”; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

Classé sous L'info.
Le dernier journal
Le dernier journal
22/08/2014
Loading the player ...