Evolution de la situation en Somalie : Nicholas Kay entendu au Conseil de sécurité

Écouter /

Nicholas Kay

Le Conseil de sécurité a examiné mardi 11 mars le rapport du Secrétaire général des Nations Unies sur la situation en Somalie. Les quinze ont, à cette occasion, suivi un exposé par vidéoconférence depuis Mogadiscio, de Nicholas Kay, le Représentant spécial de Ban Ki-moon en Somalie et Chef de la Mission d'assistance des Nations Unies dans ce pays.

Nicholas Kay a déclaré que le meilleur espoir pour la paix et la stabilité en Somalie, dans la Corne de l'Afrique  et au-delà, repose en une Somalie fédérale, unie et pacifiée. Cela est faisable et la Somalie peut atteindre, selon lui, son objectif d'avoir une constitution acceptée par tous, un processus électoral à travers tout le pays ainsi qu'une nette amélioration de la sécurité d'ici à 2016.  

Le Représentant spécial du Secrétaire général a souligné que les Somaliens ont besoin de l'amélioration de la sécurité, mais cela demande un effort collectif. Il a aussi insisté sur les efforts pour la réconciliation nationale qui doivent se poursuivre afin de combattre les ennemis de la paix.

Nicholas Kay a exhorté la communauté internationale à apporter l'appui nécessaire pour permettre au Gouvernement fédéral d'acquérir la capacité de relever les nombreux défis dans divers domaines. Il faut, selon lui, transformer les bons plans en une assistance concrète. Le Gouvernement fédéral est frustré par les timides livraisons d'assistance tangible, a-t-il indiqué.

Un pays déchiré par des décennies de conflit a des besoins énormes. Nicholas Kay espère néanmoins qu'ensemble il est possible de parvenir rapidement à reconstruire la Somalie.    

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...