« Enfants, pas soldats » : plus aucun enfant dans les forces gouvernementales d'ici 2016

Écouter /

Des milliers de garçons et de filles à travers le monde sont recrutés dans des forces gouvernementales et des groupes armés d’opposition pour servir comme combattants, cuisiniers, porteurs, messagers ou dans d’autres rôles. Les filles – et parfois les garçons – sont également recrutés à des fins sexuelles.

Le 6 mars 2014, la Représentante spéciale du Secrétaire général sur la situation des enfants en temps de conflit armé, Leila Zerrougui, et le Directeur général de l’UNICEF, Anthony Lake, ont lancé une campagne intitulée “Enfants, pas soldats”, visant à mettre fin au recrutement et à l'utilisation d’enfants dans les forces gouvernementales lors de conflits d'ici à 2016.

Selon les hauts fonctionnaires, il existe un consensus parmi les États par rapport aux enfants soldats et le moment est venu pour la communauté internationale de s'unir et de tourner la page de cette pratique néfaste.

Sur les 193 États Membres des Nations Unies seuls huit figurent sur la liste du Secrétaire général pour recrutement d’enfants dans les forces gouvernementales et ces huit États ont déjà manifesté leur engagement à mettre fin à cette pratique. Il faut à présent susciter l'appui de la communauté internationale pour que ces pays, confrontés à des situations de conflits, à l’instabilité, et au sous-développement, puissent traduire leur engagement en réalité.

Interview :

Leila Zerrougui, Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants dans les conflits armés

Interview et présentation : Cristina Silveiro

Mixage : Florence Westergard

Prise de son : Zach Prewitt

Le dernier journal
Le dernier journal
21/11/2014
Loading the player ...