Conseil des droits de l'homme : débat sur l’usage des drones armés

Écouter /

Le Conseil des droits de l'homme a examiné, ce mardi 11 mars à Genève, le rapport du Rapporteur spécial sur la promotion et la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales dans la lutte antiterroriste. Ben Emmerson s'est ainsi penché sur l’usage des drones armés, qui est devenu selon l'expert, un problème d’importance mondiale. Le Rapporteur spécial a ainsi expliqué avoir observé une désescalade dans les frappes de drones armés américains au Pakistan ces dernières années.

Le Rapporteur spécial sur la lutte antiterroriste fait état d'une diminution des frappes de drones armés américains au Pakistan ces dernières années. En 2013, seuls 27 frappes ont été enregistrées, contre 128 en 2010, et aucune depuis le début de cette année. Ben Emmerson lie cette baisse par le rôle des efforts diplomatiques, notamment les rapprochements avec des talibans modérés.

Mais la situation est toujours critique au Yémen et en Afghanistan, où le Rapporteur spécial a fait état d'une intensification des frappes par drones armés à la fin 2013, avec un nombre important de victimes. La Mission d’assistance des Nations unies en Afghanistan, (MANUA) chiffre ainsi à 40% la part des attaques de drones dans les victimes civiles d'attaques aériennes attribuables aux forces pro-gouvernementales.

Lors de la présentation de son rapport devant le Conseil des droits de l'homme, Ben Emmerson a aussi évoqué la coopération dont il a bénéficié de la part des États-Unis, du Royaume-Uni ou encore d'Israël et du Pakistan. Pour lui, il s'agit maintenant pour la communauté internationale d'élaborer des règles de transparence ou de reddition des comptes et de promouvoir des principes directeurs applicables à l'usage de drones armés dans le cadre de la lutte antiterroriste.

En conclusion, le Rapporteur spécial a recommandé au Conseil de tenir un débat interactif avec des experts à sa session de septembre 2014. Ben Emmerson a parallèlement invité les délégations à soutenir le projet de résolution qui sera présenté par le Pakistan, appelant à la mise en œuvre des recommandations du rapport.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève, pour la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...