Conseil des droits de l'homme : débat sur le sort des minorités de Crimée

Écouter /

Le Conseil des droits de l'homme poursuit les travaux de sa 25e session à Genève. Les débats ont porté ce mercredi sur l'examen du rapport de l'Experte indépendante sur les droits des minorités. Certaines délégations en ont profité pour s'enquérir de la situation en Ukraine et du sort des minorités en Crimée.

 

Lors de l'examen du rapport de l'Experte indépendante sur les droits des minorités, certains Etats sont revenus sur l'actualité en Crimée.   La Fédération de Russie s'est ainsi préoccupée de la réduction de la composante russophone en Estonie et en Lettonie, avant d'affirmer que les minorités russophones en Ukraine étaient soumises à des « forces nationalistes néonazies » qui appellent à la destruction physique des minorités.  En outre, la moitié de la population ukrainienne utilise la langue russe, qui risque d'être interdite par les extrémistes.

Face à ces accusations, l'Ukraine a déclaré qu'il n'y a aucune preuve de discrimination contre la minorité russophone de Crimée ou d'ailleurs. Il existe 1 876 journaux publiés en russe et le russe est une langue d'étude dans plus de 1 200 écoles. Une nouvelle loi qui sera publiée fin mars stipule en outre la protection des minorités.

Comme pour emboîter le pas à Kiev, les États-Unis ont manifesté leur profonde préoccupation s'agissant de la situation qui prévaut en Ukraine, particulièrement en Crimée, en soulignant l'importance de la présence d'observateurs de l'OSCE pour vérifier les allégations de campagnes anti-russophones dans l'est de l'Ukraine.

En réponse à ces questions, l'Experte indépendante sur les droits des minorités a exprimé sa vive préoccupation concernant la situation en Crimée. Rita-Izsak a ajouté qu'elle étudie la possibilité de recueillir des informations de première main mais aussi la possibilité d'une visite dans la région. Elle dit être en contact non seulement avec les autorités mais aussi les associations de minorités ou divers groupes de minorités.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...