Conseil des droits de l’homme : Ban Ki-moon souligne l'importance du plan d’action «Les droits avant tout» (Rights Up Front»)

Écouter /

Le Conseil des droits de l’homme a ouvert ce matin sa vingt-cinquième session ordinaire, avec l'allocution du Secrétaire général des Nations Unies. Ban Ki-moon a souligné l’importance que le Conseil attachait au plan d’action «Les droits avant tout» (Rights Up Front») qu’il a lancé l’an dernier.  «Les violations des droits de l’homme sont des signaux et il faut agir vite pour éviter que des atrocités de masse ne se produisent, tel est le message transmis par ce plan d’action», a-t-il expliqué.  «L’idée est que le système des Nations Unies tire parti de l’ensemble des mandats dont il dispose pour protéger les personnes qui sont en danger».

Le Secrétaire général a salué également «le rôle essentiel» joué par la société civile, notamment les représentants des peuples autochtones et des minorités, qui «viennent enrichir notre action en faveur des droits de l’homme».  «Personne ne devrait avoir à risquer sa vie pour dénoncer les violations des droits de l’homme du droit international humanitaire ou lutter contre elles», a ajouté M. Ban.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies)

Le dernier journal
Le dernier journal
24/10/2014
Loading the player ...