Conseil de sécurité : débat autour de la consolidation de la paix au lendemain d'un conflit

Écouter /

Jan Eliasson, Vice-Secrétaire générale. Photo : ONU/JC McIlwaine

Le Conseil de sécurité s'est réuni mercredi 19 mars à New York autour d'un débat concernant le rapport du Secrétaire général des Nations Unies sur la consolidation de la paix au lendemain d'un conflit.

Jan Eliasson, le Vice-Secrétaire général de l'ONU, qui a présenté ce rapport devant les quinze, a indiqué que Ban Ki-moon avait déjà identifié en 2012 que l'inclusivité, le renforcement des institutions et le besoin de l'appui international durable ainsi que la responsabilité mutuelle, constituaient les trois priorités de la consolidation de la paix.

Ban Ki-moon écrit dans son rapport que la période de deux ans qui suit immédiatement un conflit offre la possibilité de consolider l'état de la sécurité, d'engranger les dividendes de la paix, d'accentuer la confiance dans le processus politique et d'étayer les efforts des pays visant à affermir la paix.

Le Vice-Secrétaire général des Nations Unies a déclaré que « Je voudrais lancer un appel au Conseil de profiter de la révision de l’architecture de consolidation de la paix en 2015 pour former les types de Commissions de consolidation de la paix qui seront pertinents, catalytiques et efficaces, du point de vue du Conseil de sécurité. Les réalités du monde certainement nous rappellent qu’il existe un besoin pour une telle fonction et un rôle de l’ONU ».

« Les défis sont nombreux, graves et urgents dans les pays comme l’Afghanistan, la République centrafricaine, le Soudan du Sud, le Mali et la Somalie. Je suis convaincu que les gouvernements et les peuples de ces pays pourraient bénéficier considérablement d’une architecture de consolidation de la paix des Nations Unies efficace et largement maitrisé », a-t-il conclu.

(Extrait sonore : Jan Eliasson, Vice-Secrétaire général des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...