Antarctique : la CIJ interdit au Japon de chasser la baleine

Écouter /

Par douze voix pour et quatre contre, les juges de la Cour internationale de justice (CIJ) ont conclu, lundi, que le programme japonais de chasse à la baleine dans l'Antarctique (JARPA II) n'est pas conforme à la Convention internationale pour la réglementation de la chasse à la baleine. Les juges ont notamment estimé que les permis spéciaux au titre desquels le Japon autorise la mise à mort, la capture et le traitement de baleines dans le cadre de JARPA II ne sont pas délivrés «en vue de recherches scientifiques» au sens de la Convention.

L'arrêt de la Cour pointe notamment du doigt les permis spéciaux autorisant la mise à mort, la capture et le traitement de rorquals communs, de baleines à bosse et de petits rorquals de l'Antarctique, ainsi que les rorquals communs dans le sanctuaire de l'océan Austral.

Le Japon est appelé à révoquer tout permis, autorisation ou licence déjà délivré dans le cadre de JARPA II et à s'abstenir d'accorder tout nouveau permis au titre de ce programme.

A noter que cet arrêt de la CIJ, qui est définitif et sans appel, a été rendu dans le cadre d'une affaire opposant l'Australie au Japon.

(Extrait sonore : Philippe Couvreur, greffier de la CIJ)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...