Alain Gomis : “le cinéma, c'est avant tout une affaire de sentiments”

Écouter /

A l’occasion du mois de la Francophonie et dans le cadre des activités commémoratives en 2014 pour la Journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves, le film ” Tey ” réalisé par Alain Gomis a été projeté aux Siège des Nations Unies il y a quelques jours. L’événement était parrainé par la Mission permanente du Sénégal auprès de l’ONU.

La projection a été suivie d’un débat avec le réalisateur Alain Gomis, l'acteur américain Saul Williams et l’actrice rwandaise Anisia Uzeyman.

Le film ” Tey ” (aujourd'hui en langue wolof) a remporté l’Étalon d’or au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) du meilleur film et du meilleur acteur. Le ce film poignant, suit un jeune homme qui en dépit d’être en bonne santé, n'a plus qu'un jour à vivre. Ayant acceptés sa mort imminente, il passe sa dernière journée à visiter les sites et les personnes les plus importantes pour lui.

Alain Gomis est né à Paris en 1972 d’une mère française et d’un père sénégalais. Il a réalisé plusieurs courts métrages avant le tournage de son premier long métrage L’Afrance en 2001, récompensé à plusieurs reprises notamment par le Prix du jury œcuménique et le Léopard d’argent à Locarno. Tey est le troisième long métrage d'Alain Gomis, et sa projection en avant-première au Festival du Film de Berlin en 2012 a rencontré un grand succès.

L'acteur américain Saul Williams est notamment connu pour le film “Slam”, qui a été Grand Prix du Jury au Sundance Festival et Caméra d'Or, au Festival de Cannes en 1998, qu'il a coécrit et dans lequel il a joué dans. Saul William a été une des figures de proue du mouvement slam.

Anisia Uzeyman est une actrice et dramaturge rwandaise.

(Interview : Alain Gomis, réalisateur du film ” Tey ” ; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...