Syrie : troisième opération d'enlèvement des substances chimiques par l’OIAC et l’ONU

Écouter /

En début de semaine, une troisième cargaison de matériel d'armes chimiques a quitté la Syrie. Les substances chimiques étaient à bord d’un cargo norvégien accompagné d’une escorte navale de la Chine, du Danemark, de la Norvège et de la Russie. Le Royaume-Uni participe à l’escorte navale dans les eaux internationales et la Finlande fournit des experts à bord du navire danois.

La Mission conjointe de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) et des Nations Unies confirme que la destruction en Syrie même de certaines matières chimiques a eu lieu pendant l'opération de l’enlèvement du matériel d’armes chimiques, et se félicite des progrès accomplis à ce jour dans ce domaine. La Syrie est encouragée à accélérer les mouvements systématiques, prévisibles et à haut volume pour terminer, en toute sécurité, l'enlèvement des matières chimiques.

La Mission conjointe de l'OIAC et des Nations Unies continue de travailler en étroite collaboration avec la Syrie et les États Membres afin d'exécuter dans les délais impartis la résolution 2118 du Conseil de sécurité ainsi que les décisions du Conseil exécutif de l’OIAC.

L’Organisation vise à l’élimination complète des armes chimiques dans le monde entier. L’OIAC a pour mission principale de vérifier la destruction de toutes les armes chimiques existantes et de prendre les mesures propres à mettre fin à la fabrication d’armes chimiques. L’OIAC fournit une assistance et une protection à tout Etat partie faisant l’objet de menaces ou d’attaques à l’arme chimique. Elle œuvre également à la promotion de la coopération internationale dans le domaine de l’utilisation pacifique de la chimie.

(Extrait sonore : Christian Chartier, porte-parole francophone de l'OIAC ; joint par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
25/12/2014
Loading the player ...