Syrie : le PAM reprend ses vols humanitaires vers Qamishli

Écouter /

Photo : WFP

Le Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU a repris, ce mardi 4 février, son pont aérien depuis l'Iraq jusqu'à Qamishli, au nord-est de la Syrie, pour nourrir quelque 30.000 personnes pendant un mois. Selon le PAM, le premier avion a atterri ce mardi. En décembre, le PAM avait inauguré ce pont aérien vers la Syrie, permettant ainsi de distribuer de l'aide humanitaire à environ 62.000 personnes.

En effet, les routes qui mènent à la province d'Hassaké sont devenues trop dangereuses, et aucune livraison de matériel humanitaire n'a été faite dans cette région depuis mai. « Il est tragique de voir que les Syriens les plus vulnérables souffrent de la faim et paient le prix fort pour un conflit politique qui n'a aucune fin en vue », a déclaré la Directrice exécutive du PAM citée dans un communiqué.  Ertharin Cousin « appelle toutes les parties à nous fournir un accès continu et sans entrave à travers le pays. Le PAM devrait être en mesure d'atteindre à chaque instant tous ceux qui ont besoin d'aide alimentaire ».

En janvier, le PAM a envoyé suffisamment de nourriture pour 3,6 millions de personnes en Syrie, mais moins de son objectif de 4,25 millions de personnes à cause notamment de l’inaccessibilité des gouvernorats de Raqqa, Deir Ezzor, Alep rural et Al-Hassakeh. Le PAM rappelle aussi que la fermeture de l’autoroute Deraa-Damas a également affecté la distribution de nourriture à des parties de Daraa, Quneitra, Damas et Damas rural.

(Interview : Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Le dernier journal
Le dernier journal
21/10/2014
Loading the player ...