Syrie : le Conseil de sécurité adopte une résolution qui condamne fermement les violations des droits de l'homme

Écouter /

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a adopté à l'unanimité samedi 22 février une résolution qui condamne fermement les violations généralisées des droits de l'homme et du droit international humanitaire perpétrées par les autorités syriennes ainsi que les atteintes aux droits de l'homme et les violations du droit international humanitaire commises par des groupes armés.

Le Conseil de sécurité exige que toutes les parties mettent fin immédiatement à toutes formes de violence, quels qu'en soient les auteurs, et que toutes les parties mettent aussi immédiatement fin aux attaques contre les civils, ainsi qu'à l'emploi indiscriminé d'armes dans des zones peuplées, tels que les tirs d'obus, les bombardements aériens et  l'emploi des barils d'explosifs.

Dans cette résolution le Conseil  demande aussi à toutes les parties de lever immédiatement le siège des zones peuplées et exige que toutes les parties autorisent l'acheminement de l'aide humanitaire. Le Conseil  insiste pour que toutes les parties, en particulier les autorités syriennes, autorisent immédiatement un accès humanitaire rapide, sûr et sans entrave aux organismes du système des Nations Unies et leurs partenaires.

Dans ce texte, les quinze demandent  instamment à toutes les parties de prendre toutes les mesures appropriées pour faciliter les efforts déployés par l'ONU, ses institutions spécialisées et tous les acteurs humanitaires engagés dans des activités de secours, de fournir une assistance humanitaire immédiate aux personnes touchées en Syrie.

Le Secrétaire général des Nations Unies a salué l'adoption de cette résolution du Conseil de sécurité. Ban Ki-moon  a plaidé pour la mise en œuvre rapide de cette résolution tout en indiquant que l'adoption de ce texte démontre l'urgence de mettre fin au conflit en Syrie.

Et Valerie Amos, la Secrétaire générale adjointe de l'ONU aux affaires humanitaires, a souhaité que  la résolution facilite les livraisons de l'aide aux personnes dans le besoin en Syrie. Elle a aussi souligné l'importance de protéger la population victime de la violence dans ce pays.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...