Soudan du Sud : la FAO s’inquiète de la grave crise alimentaire et nutritionnelle

Écouter /

Une grave crise alimentaire et nutritionnelle menace le Soudan du Sud, où quelque 3,7 millions de personnes sont à présent confrontées à une insécurité alimentaire aiguë ou nécessitant une aide d’urgence, a averti mercredi 5  février la FAO.

Plus de 870.000 Sud-Soudanais ont fui leurs domiciles au cours des six dernières semaines suite aux combats qui ont éclaté en décembre. Ces déplacements ont gravement perturbé le cycle de production agricole et la situation d’insécurité alimentaire déjà sérieuse s’aggravera encore si les agriculteurs ne sont pas revenus sur leurs terres pour la saison des semis qui débute en mars, estime la FAO.

L’élevage est menacé par des foyers potentiels de maladies telles que la theilériose bovine et la peste des petits ruminants étant donné que des troupeaux non vaccinés se mêlent aux animaux vaccinés. Cette situation est aggravée par la destruction partielle de la chaîne du froid pour le stockage des vaccins, en raison des pillages et des violences en cours.

La saison des pluies approchant, on craint en outre que de nombreuses personnes déplacées qui se sont réfugiées le long des cours d’eau soient contraintes d’aller s’installer ailleurs en raison des crues, ce qui compromettrait encore leur sécurité alimentaire et la reprise de leurs moyens d’existence.

La FAO prévoit de venir en aide à 545.000 ménages, en fournissant un appui immédiat aux moyens d’existence dans les zones les plus touchées du pays, tout en protégeant la production alimentaire dans les zones les moins affectées.

À ce jour, la FAO a reçu 4,25 millions de dollars sur les 77 millions requis pour la mise en œuvre de son plan d’intervention d’urgence.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
25/07/2014
Loading the player ...