RDC : l'UNMACC détruit des engins non explosés à Mbuji-Mayi

Écouter /

Des engins non explosés ont été détruits au dépôt secondaire d'armes et minutions du camp brigade lundi 24 février à Mbuji-Mayi, capitale de la province du Kasaï Oriental.

Ces engins avaient été récupérés dans la ville et dans sa périphérie après la dépollution par les experts du Centre de Coordination de la Lutte Antimines des Nations Unies (UNMACC) et des ONG MAC, Pupil Aid APN de la Norvège sous la supervision de la 5e région militaire. Il s'agissait de mortiers, de rockets, de fusées mines et de grenades.

La destruction des engins non explosés s'est effectuée vers le polygone minier, dans une zone qui ne présente aucun risque. Les habitants du camp brigade n'ont entendu qu'une légère détonation.

Mais les détonations seront plus fortes lors de la deuxième phase de cette opération prévue pour le vendredi prochain, ont prévenu les organisateurs. Une grande quantité d'engins sera détruit à une dizaine de km de la ville.

Les organisations impliquées en ont averti la population afin d'éviter tout mouvement de panique.

Selon les mêmes sources, cette opération ont affirmé que les engins détruits présentaient un danger imminent pour la population locale.

L'explosion d'un dépôt d'armes le 24 janvier dernier  avait causé la mort de 18 personnes. Plus 60 personnes avaient été blessées et des dégâts matériels importants avaient été enregistrés.

(Reportage : Esther Ndalafina de Radio Okapi)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...