RCA : Antonio Guterres profondément préoccupé par la catastrophe humanitaire

Écouter /

Les familles déplacées en RCA cherchent refuge à l’aéroport de Bangui craignant de nouvelles attaques. Photo : UNHCR/L. Wiseberg

A la fin de sa visite en République centrafricaine (RCA), le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Antonio Guterres, s'est dit profondément préoccupé par la catastrophe humanitaire aux proportions indicibles dans ce pays. Il a déploré les massacres à caractère ethnique et religieux qui se poursuivent en RCA.

Antonio Guterres a souligné qu'il est impératif de rétablir la sécurité, la loi et l’ordre. La communauté internationale doit, selon lui se rassembler pour une augmentation significative et immédiate des forces et de la police pour maintenir la paix sur le terrain.

«Agissant en particulier avec le soutien des chefs religieux, tous les acteurs doivent renforcer la médiation et ouvrir la voie à la restauration de la paix et de la réconciliation durable. En tant que Haut Commissaire pour les réfugiés, je suis profondément touché par le fait que près d’un demi-million de Centrafricains ont été déplacés en décembre dernier. En tout, 2,5 millions de personnes ont désespérément besoin d'aide », a-t-il déclaré.

Antonio Guterres a regretté que la crise en RCA ne suscite pas la même attention de la part de la communauté internationale que les crises en Syrie et au Soudan du Sud. « Il ne faut pas laisser cela se produire », a-t-il indiqué.

(Interview : Fatoumata Lejeune-Kaba, porte-parole du HCR ; jointe à Genève par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...