RCA : 280 000 déplacés aidés par le PAM malgré les violences

Écouter /

Malgré la violence, le Programme alimentaire mondial (PAM) a fourni une aide alimentaire à plus de 280.000 personnes déplacées ou extrêmement vulnérables janvier dans la capitale Bangui, les villes de Bouar et de Bossangoa et ainsi que dans plusieurs villages autour de Bossangoa Les distributions se poursuivent en février.

Les stocks alimentaires du PAM dans le pays sont essentiels en raison d’un blocus décrété par les propriétaires de camions privés au Cameroun voisin. Grâce au soutien de MISCA, la Mission d’appui international dirigé par l’Afrique en RCA, un convoi comprenant 23 camions transportant des vivres, après avoir franchi la frontière en provenance du Cameroun, est arrivé à Bangui ce week-end. Mais 27 autres camions sont restés bloqués à la frontière.

Le Programme souligne que les approvisionnements irréguliers le long du corridor Douala-Bangui a contraint le PAM à planifier des ponts aériens imminent entre le Cameroun et la RCA pour reconstituer ses stocks.

Le PAM a besoin immédiatement de 89 millions de dollars pour distribuer une aide alimentaire vitale et obtenir des stocks alimentaires vitaux pré-positionnés en de nombreux endroits avant le début de la saison des pluies en avril qui rend les routes impraticables. Or, si le sous-financement actuel se poursuit, le PAM ne sera pas en mesure de poursuivre son aide après le mois de mars.

(Extrait sonore : Élisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...