Nigéria : Navi Pillay condamne les dernières tueries de Boko Haram

Écouter /

Dégâts causés par la milice Boko Haram au siège de la police à Kano au Nord du Nigeria (Photo d'archives : A. Abubakar/IRIN).

Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme a condamné, ce mardi 18 février à Genève, le groupe islamiste Boko Haram pour les récentes tueries qui ont fait des dizaines de morts au Nigeria. Dimanche dernier, des attaques de huit villages des Etats de Borno et Adamawa ont conduit à la mort de plus de 150 personnes. La Haut-Commissaire Navi Pillay a ainsi appelé le gouvernement d'Abuja à mieux protéger les civils de ces attaques.

Plus de 100 personnes ont été tuées samedi dans le seul village d’Izghe, dans l’État de Borno, par des hommes armés soupçonnés d’appartenir à Boko Haram, selon un élu de la région.

L’armée nigériane poursuit une vaste offensive contre Boko Haram depuis mai dernier dans les Etats de Borno et d’Adamawa, tous deux placés en état d’urgence dans le nord-est du Nigeria.

« Nous condamnons dans les termes les plus vifs les attaques dimanche de huit villages des États de Borno et Adamawa qui ont conduit à la mort de plus de 150 personnes », a indiqué le Haut commissariat, dans ce communiqué rendu public. « Nous sommes choqués par la violence extrême et aveugle dont le Nigeria a été le témoin ces derniers temps ».

Selon les services de Navi Pillay, ces violences se sont accompagnées de la destruction de centaines de maisons et ont provoqué la fuite de très nombreux villageois.

En conclusion, la Chef des droits de l'homme de l'ONU, Navi Pillay « appelle le gouvernement nigérian à faire davantage pour assurer et protéger les civils, en particulier dans les zones sujettes à des attaques et où l’état d’urgence a été proclamé ». Elle invite aussi les autorités d'Abuja « à lancer une enquête rapide et approfondie et à s’assurer que les auteurs de ces graves violations de droits de l’homme et tueries soient poursuivis et tenus pour responsables ».

(Interview : Cécile Pouilly, porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l'homme ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...