L'ONU et l'Union africaine joignent leurs efforts contre les violences sexuelles

Écouter /

Cette semaine dans Voix de femmes, coup de projecteur sur l'Accord cadre qui a été conclu entre l'Union Africaine et l'ONU pour la prévention et la réponse des violences sexuelles liées aux conflits en Afrique. 

Cet accord permet à deux grandes femmes leaders africaines, Bineta Diop, activiste issue de la société civile et aujourd'hui au sein de la Commission paix et sécurité de l'Union africaine,  et Zainab Bangura, la Représentante spéciale du Sectaire général pour les violences sexuelles dans le cadres d es conflits armés,  d'unir leurs efforts pour lutter contre ce fléau.

Cet accord historique entre l'Union africaine et l'ONU pour prévenir et répondre aux violences sexuelles en période de conflit en Afrique a été signé le 31 janvier 2014 en marge du 22ème Sommet de l'Union africaine.

Il servira de cadre dans l'établissement d'une coopération globale dans des domaines clés, comme la lutte contre l'impunité , le renforcement de la capacité des forces de maintien de la paix, des forces de sécurité, ainsi que la consolidation des politiques nationales, des législations et institutions travaillant sur les questions de violences sexuelles liées aux conflits.

Cet accord met également un accent sur le rôle vital de l'assistance aux victimes, l'autonomisation des femmes et des filles ainsi que l'importance de combattre la stigmatisation des survivants.

L'accord a été signé par la Représentante spéciale du Secrétaire général chargée de la violence sexuelle en période de conflit, Zainab Hawa Bangura et l'Ambassadeur Smaïl Chergui, Commissionnaire pour la paix et la sécurité de l'Union africaine.

(Interview : Innocent Belemba Zahinda, chef de l'équipe d'experts de Zainab Bangura; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Le dernier journal
Le dernier journal
28/08/2014
Loading the player ...